Approche systémique

soleilsable.jpeg

Définition générale

Tout SYSTÈME est :

1. une STRUCTURE organisée et organisante, qui FONCTIONNE et SE TRANSFORME,

2. dans l’interaction avec un ENVIRONNEMENT, par rapport à des FINALITÉS,

3. dont la réalité est, SITUÉE par ou pour un sujet, construite par ce sujet à certaines ÉCHELLES, au travers de CATÉGORIES de langage, de pensées et d’actions

Introduction

La révolution technologique en cours provoque un profond bouleversement des usages relationnels, et induit de multiples changements de paradigmes. Chacun en convient, il ne s’agit pas d’une crise, mais bien d’une mutation, car le monde de demain ne ressemblera pas à celui d’aujourd’hui.

A toutes les échelles, de l’individu à la société, en passant par la famille ou l’entreprise, les anciens repères s’estompent, de nouveaux se dessinent.

Comme une marque de l’ampleur du changement, la transition numérique amène tous les systèmes, en particulier les entreprises, à se poser les mêmes questions :

Comment se transformer ?
Pour favoriser quels types d’activités ?
Avec quelles ressources ?
Comment maximiser le potentiel et la valeur des interactions avec son écosystème, ses parties prenantes ?
Pour atteindre quels objectifs et produire quelle valeur ?
Comment recréer du sens ?
Comment repenser nos manières de connaître, d’être et de vivre ensemble ?
Etc, etc.

Dans un tel contexte, l’approche systémique s‘avère particulièrement utile et féconde pour organiser la complexité du monde qui naît sous nos yeux. Elle permet, en considérant la réalité de l’entreprise dans sa globalité, de modéliser les multiples concepts liés à la représentation de cette réalité, tout en les unifiant dans un cadre de pensée cohérent.

L’approche systémique permet entre autres de se réconcilier avec l’idée de complexité, d’en saisir les limites et les contours et de la distinguer de sa fausse jumelle : la complication. Sometimes more is different, de moins en mieux, rendre la complexité déchiffrablerendre les interactions intelligibles. Toutes ces expressions renvoient au même thème, au centre de toute réflexion sur les systèmes : quand le tout est différent de la somme des parties.

Alors que les enjeux de pilotage liés à la révolution digitale sont considérables, toute entreprise, qui se donne pour objectif de diffuser la culture du numérique, tant au niveau des usages que des techniques, en vue de construire son avenir, trouvera dans l’approche systémique de nombreux points de repères et de recentrages pour guider son cheminement et ses actions, pour organiser ses projets.

Moyen privilégié d’aborder la transition numérique de manière globale sur les plans de la vision, de la stratégie et de l’organisation, l’approche systémique positionne clairement les trois questions, le POURQUOI, le QUOI [et aussi le POUR QUOI] et le COMMENT, qui constituent le fondement de toute transformation en profondeur et de tout engagement.

Enfin, l’éclairage global de la systémique renvoie aussi plus largement à l’idée d’innovation systémique, c’est-à-dire à la manière d’introduire du nouveau, dans toutes les composantes qui constituent le tissu de l’entreprise en tant que système, pour lui permettre, dans une logique de compétition darwinienne pour sa survie, de rester adaptée à son environnement et de cultiver sa capacité adaptative.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *