Le Courage d’Oser

Fil Twitter de Le Courage d’Oser

@OserLeCourage

Chacun connaît cette phase d’épuisement et d’érosion de soi : la fin du courage. Comment convertir le découragement en reconquête de l’avenir ? @CynthiaFleury

[À VOIR ou À REVOIR]

"La démocratie peut-elle guérir ?" avec @CynthiaFleury

"Les Idées mènent le Monde"
Pau, le 18 novembre 2018

➡️ https://t.co/dICaJhxMdU

2

"Le danger est qu'une civilisation globale, coordonnée à l'échelle universelle, se mette un jour à produire des barbares nés de son propre sein, à force d'avoir imposé à des millions de gens, en dépit des apparences, les conditions de vie de sauvages"

#HannahArendt

2

"La perte des droits de l'homme fait d'une personne un être humain en général, ne représentant rien d'autre que sa propre individualité qui, en l'absence d'un monde commun où elle puisse s'exprimer et sur lequel elle puisse intervenir, perd toute signification"

#HannahArendt

3

"À l'existence réduite de l'être humain qui a perdu sa place dans une communauté, son statut politique et sa personnalité juridique, répondent seuls les imprévisibles hasards de l'amitié et de la sympathie, ou encore la grande et incalculable grâce de l'amour"

#HannahArendt

2

"Le drame, c'est que de manière inéluctable, seule une humanité complètement organisée (un Monde Un) peut faire que la perte de patrie et de statut politique revienne à être expulsé de l'humanité entière"

#HannahArendt

2
Load More...

Éclairages


La Fin du courage

2011


Cynthia Fleury est philosophe et psychanalyste, Professeur au Conservatoire National des Arts et Métiers, titulaire de la Chaire « Humanités et Santé ». Elle a longtemps enseigné la philosophie politique (en qualité de research fellow et associate professor) à l’American University of Paris, et a été également chercheur au Muséum national d’histoire naturelle. Depuis 2017, Cynthia Fleury est professeur associé à l’École nationale supérieure des mines de Paris (Mines-ParisTech) et dirige également la chaire de philosophie à l’hôpital Sainte-Anne (GHT Paris – psychiatrie et neurosciences)(Source Wikipedia)


Extraits / citations : Cynthia Fleury

« Chaque époque historique affronte, à un moment ou à un autre, son seuil mélancolique. De même, chaque individu connaît cette phase d’épuisement et d’érosion de soi. Cette épreuve est celle de la fin du courage » @CynthiaFleury, La Fin du courage

« Être exemplaire, c’est aussi croire en l’exemplarité de l’autre » @CynthiaFleury, La Fin du courage

« De la fin du courage politique, moral, émerge le ça pulsionnel, infantile, producteur des barbaries les plus assourdissantes » @CynthiaFleury, La Fin du courage

« Le courage est une injonction à compresser le dispersé en soi, à créer l’unité du moi » @CynthiaFleury, La Fin du courage

« Là où l’on gouvernait pour mener une révolution, on veut désormais plaire pour gouverner » @CynthiaFleury, La Fin du courage

« Pratiquer le ‘dire vrai’, c’est ‘tout dire’ mais en s’obligeant à la vérité » Michel Foucault cité par @CynthiaFleury, La Fin du courage

« Le courage dit ‘tout’ de l’histoire personnelle et collective des hommes » @CynthiaFleury, La Fin du courage

« N’est durable que l’exemplarité. Les démocraties fondent leur pérennité sur l’exercice du courage » @CynthiaFleury, La Fin du courage

« La fin du courage est sans incertitude : chacun, et chaque époque historique, connaîtra les affres d’un tel parcours » @CynthiaFleury, La Fin du courage

« D’autres hommes sauveront toujours les hommes. Splendeur et misère du politique » @CynthiaFleury, La Fin du courage

« L’objet de la démocratie est d’inventer le droit, mais aussi d’inventer le langage qui va avec » @CynthiaFleury, La Fin du courage

« La justice, en démocratie, se fabrique à plusieurs. C’est l’œuvre même du collectif et du progressif » @CynthiaFleury, La Fin du courage

« Le vote consommé, il reste toujours la morale, ultime garante du bon fonctionnement démocratique » @CynthiaFleury, La Fin du courage

« L’entropie démocratique enseigne à quel point la souveraineté du peuple est la chose la plus invisible » @CynthiaFleury, La Fin du courage

« Plus la procédure s’affirme, plus la critique s’estompe » @CynthiaFleury, La Fin du courage

« Manquer de courage, c’est aussi capituler devant le déshonneur des élites et la défiance qu’il entérine » @CynthiaFleury, La Fin du courage

« L’indignité économique est un concept qu’il faudrait intégrer au fondement de l’ordre public et social » @CynthiaFleury, La Fin du courage

« Si la vertu du prince est nécessaire, celle du peuple ne l’est pas moins » @CynthiaFleury, La Fin du courage

« Rendre spectateur, c’est confisquer le pouvoir d’agir » @CynthiaFleury, La Fin du courage

« Derrière l’hypercommunication, le manque de transparence sur l’action politique demeure » @CynthiaFleury, La Fin du courage

« Transformer le destin en chance, voilà l’affaire du courage » @CynthiaFleury, La Fin du courage

« Cesser de scinder les procédures de leur sens, et, partant, d’abstraire le destin démocratique » @CynthiaFleury, La Fin du courage

« Le courageux garde par-devers lui le sens et la volonté de la joie. Il se tient dans son sillage » @CynthiaFleury, La Fin du courage

« Nul besoin pour le courageux d’espérer trouver l’instant gracieux. La volonté de le provoquer lui suffit » @CynthiaFleury, La Fin du courage

« De même qu’il faut faire séance tenante l’acte moral, de même faut-il le faire intégralement » @CynthiaFleury, La Fin du courage

« Nietzsche : ‘La guerre et le courage ont accompli plus de grandes choses que l’amour du prochain' » @CynthiaFleury, La Fin du courage

« Le capitalisme substitue au désir d’individuation une dynamique d’individualisme » @CynthiaFleury, La Fin du courage

« La loi dont l’esprit est le courage crée le lien social » @CynthiaFleury, La Fin du courage

« Chacun, pour sauver la cité, doit être son propre chef » @CynthiaFleury, La Fin du courage

« Le parcours même du courage : nier ce que l’on est pour (re)devenir ce que l’on est » @CynthiaFleury, La Fin du courage

« Le courage, c’est décider de vouloir. Simplement cela » @CynthiaFleury, La Fin du courage

« La vie est ainsi faite qu’on vit d’emblée et le sens paraît bien plus tard ; s’il paraît un jour » @CynthiaFleury, La Fin du courage

« On juge le courage d’un homme à ses peurs, celles qu’il sait éviter et celles qu’il sait garder » @CynthiaFleury, La Fin du courage

« Le courage se définit par la temporalité à laquelle il convie, ici et maintenant, et par son impossible délégation » @CynthiaFleury, La Fin du courage

« Nietzsche définit la volonté comme un rapport politique à soi-même : vouloir c’est commander à soi-même d’agir » @CynthiaFleury, La Fin du courage

« Le problème n’est pas de communiquer, mais de travestir l’idée de communication en lui substituant celle de spectacle » @CynthiaFleury, La Fin du courage

« Le peuple doit retrouver son courage pour retrouver sa souveraineté. Sans le courage, le peuple reste sans lieu » @CynthiaFleury, La Fin du courage

« Le courage est la marque des peuples forts, et l’éthique du courage, une protection contre l’entropie démocratique » @CynthiaFleury, La Fin du courage

« En démocratie, le courage est le soubassement de la parole qui débat, se contredit, mais demeure pure, non falsifiée » @CynthiaFleury, La Fin du courage

« Découpler le politique et la morale pour mieux – triste illusion – inventer le pragmatisme, alors qu’on prépare sa fin » @CynthiaFleury, La Fin du courage

« Falsification: confondre désir individuel et recherche du bien collectif, faire du désir individuel un désir pour tous » @CynthiaFleury, La Fin du courage

« Écrire sur le courage politique, le définir, c’est déjà en soi revitaliser les actes politiques qui s’ensuivront » @CynthiaFleury, La Fin du courage

« Reprendre courage, c’est retrouver le chemin de la subjectivité inaliénable. Être ‘nominativement concerné' » @CynthiaFleury, La Fin du courage

« Aux confins de l’absurde, de la barbarie, le courage provoque une stabilité, procure la tangence sur laquelle se tenir » @CynthiaFleury, La Fin du courage

« La relation qui unit le courageux à la reconnaissance ressemble à celle qui unit le sage à l’amitié des hommes » @CynthiaFleury, La Fin du courage

« La cité : un lieu où s’édifie individuellement et collectivement l’éthique, une certaine éthique de la vie » @CynthiaFleury, La Fin du courage

« Il n’y a pas de cité valide sans souci de soi. Pas d’intérêt public sans implication ni convocation du moi » @CynthiaFleury, La Fin du courage


Autres citations

« Je me suis ordonné d’oser dire tout ce que j’ose faire » Montaigne 

« Il est des moments où les rêves les plus fous semblent réalisables à condition d’oser les tenter » Bernard Werber 


 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *