Nos métamorphoses

Fil Twitter de Nos Métamorphoses

@AuBordDuChaos

« Permettons à cette ère en construction d’être plus durable plus équitable plus fraternelle. Changeons d’Ère ensemble » Véronique Anger-de-Friberg @changerdere

[19 AVRIL 2019] La version théâtrale de "La fin du courage" de @CynthiaFleury. Un texte exceptionnel, saisissant, généreux, salvateur, servi par deux immenses comédiennes #IsabelleAdjani et #LaureCalamy, dans une mise en scène de #NicolasMaury Un instant de bonheur à l'état pur !

4

Je vous recommande de participer à la prochaine édition du Forum Changer d'Ère le 12 juin à Paris : https://t.co/DAPgWAv010 via @changerdere

#prospective et #perspective
▶️Reservez la date du 12 juin 2019 pour le forum @changerdere chaque année un rendez vous incontournable sous le parainage de @derosnayjoel https://t.co/MN7JML5JpW

Load More...

Éclairages

« Les systèmes complexes se situent à la frontière de l’ordre et du chaos » Joël de Rosnay, Jean-Claude Heudin

« Approches analytique et systémique sont plus complémentaires qu’antagonistes. Le lien entre elle a pour nom chaos » Joël de Rosnay

« Toute oeuvre d’art est une possibilité permanente de métamorphose, offerte à tous les hommes » Octavio Paz

« Le monde de l’art n’est pas celui de l’immortalité, c’est celui de la métamorphose » André Malraux

« Le philosophe, maître de la métamorphose, capable de transformer en permanence sa puissance d’agir et de penser » Giordano Bruno

« La métamorphose est cette capacité profondément humaine en l’homme d’assumer un maximum d’états, un maximum de natures » Karine Safa

« Les systèmes nouveaux apparaissent en bordure du chaos par émergence de processus auto-organisés » Christopher Langton

« Les grands systèmes interactifs évoluent naturellement vers un état critique en bordure du chaos » Per Bak

« L’évolution, grâce à l’adaptation, déplace les systèmes le long de la bordure du chaos vers une plus grande complexité » Kauffman, Waldrop

« La capacité d’un système à traiter un maximum d’information est maximale en bordure du chaos » Langton, Packard