Nos métamorphoses

Fil Twitter de Nos Métamorphoses

@AuBordDuChaos

« Permettons à cette ère en construction d’être plus durable plus équitable plus fraternelle. Changeons d’Ère ensemble » Véronique Anger-de-Friberg @changerdere

[À LIRE] Un réseau de pairs pour l’éducation thérapeutique des patients atteints de #diabète de type 2 au #Mali : des perspectives pour améliorer la qualité de vie de ces patients

Une publication de @CynthiaFleury et @StephBesancon

À télécharger ici ⬇️
https://t.co/s1c68Sokfd

2

"Quelles que soient les formes de vulnérabilité, souffrance ou maladie, c'est souvent grâce à la consolation, la compassion d'un autre que nous tenons, que notre désir d'être est maintenu, par des paroles, des soins qui réconfortent, atténuent, soulagent la souffrance" @ZonaZaric

"La compassion, attitude éthique, existentielle, apprend à faire confiance à l'autre et à soi. Mais au-delà, comment transformer le moment de l'affection du moi par la souffrance, en moment de prise en charge, en conversion du moi pathique en sujet agissant, solidaire" @ZonaZaric

"Une belle découverte faite ensemble avec @CourtelNathalie est que, probablement, le meilleur don et le plus haut but de la compassion est de donner le temps et l'espace de la compassion envers soi-même à l'autre"

@ZonaZaric

2

"Pour écouter l'autre, ne pas différencier Je, Tu, Nous. Dire la compassion, en développer une phénoménologie, suppose d'y voir une communauté originaire antérieure à toute distinction, une capacité de sortir de soi-même pour recevoir la souffrance ou la joie d'autrui" @ZonaZaric

Load More...

Éclairages

Les systèmes complexes se situent à la frontière de l’ordre et du chaos (Joël de Rosnay, Jean-Claude Heudin) 

Approches analytique et systémique sont plus complémentaires qu’antagonistes. Le lien entre elle a pour nom chaos (Joël de Rosnay) 

Toute oeuvre d’art est une possibilité permanente de métamorphose, offerte à tous les hommes (Octavio Paz) 

Le monde de l’art n’est pas celui de l’immortalité, c’est celui de la métamorphose (André Malraux) 

Le philosophe, maître de la métamorphose, capable de transformer en permanence sa puissance d’agir et de penser (Giordano Bruno) 

La métamorphose est cette capacité profondément humaine en l’homme d’assumer un maximum d’états, un maximum de natures (Karine Safa)

Les systèmes nouveaux apparaissent en bordure du chaos par émergence de processus auto-organisés (Christopher Langton) 

Les grands systèmes interactifs évoluent naturellement vers un état critique en bordure du chaos (Per Bak) 

L’évolution, grâce à l’adaptation, déplace les systèmes le long de la bordure du chaos vers une plus grande complexité (Kauffman, Waldrop) 

La capacité d’un système à traiter un maximum d’information est maximale en bordure du chaos (Langton, Packard)