Aux mères désenfantées

Un être humain quel qu’il soit quand il éprouve ce désir de l’autre, ce désir du même, et qu’il en est privé, peut en perdre son propre sujet et le goût même de sa vie.

2 avril 2019 : Cynthia Fleury pour sa carte blanche a choisi de s’adresser aux mères « désenfantées », celles qui ont perdu un enfant, celles qui n’ont pas réussi à en avoir et qui portent cela comme une tristesse. 

Par admin

Bernard Georges Prospective & Systémique